facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Commémoration du massacre de Khodjaly : 22 ans d’impunité !

Ecrit par TN-pige, 2014-02-25 11:50:40


22 ans d’impunité !

Le 26 février 2014 marquera le 22ème anniversaire du massacre de Khodjaly.

En 1992, 613 Azerbaïdjanais innocents ont été cruellement massacrés par les Arméniens dans la ville de Khodjaly dans le Haut-Karabakh en Azerbaïdjan.

Il y avait derrière ce massacre, l’aspiration à la Grande Arménie qui avait débuté dans les années 80.

L’URSS était leur plus grand soutien.

Encouragé par ce soutien, les Arméniens ont intensifié leurs attaques dans la région du Haut-Karabakh.

La ville de Khodjaly de 3 000 habitants, qui, militairement parlant était dotée d’une importance stratégique dans le Haut-Karabakh, était un point de mire pour les forces arméniennes.

Le transport routier de la ville a été coupé du reste du monde, puis ce fut le tour du transport aérien.

Toutes les conditions pour perpétrer un massacre étaient ainsi remplies.

La nuit du 25 au 26 février était particulièrement froide.

L’armée arménienne est entrée dans Khodjaly équipée de chars d’assaut, avec le soutien du 366ème régiment soviet.

La suite fut d’une cruauté extrême…

Les assassins ont massacré les habitants de Khodjaly, hommes, femmes, enfants et personnes âgées.

Les écoles, les mosquées voire même les hôpitaux ont été bombardés à l’arme lourde.

Les maisons ont été incendiées.

Des innocents dont la seule culpabilité était d’être turcs, ont été brutalement assassinés.

Ceux qui ont essayé d’échapper à la mort, se sont jetés dans les profondeurs de la forêt en cette froide nuit hivernale. Ils ont couru vers l’inconnu dans un froid glacial.

Ils ont marché pendant des kilomètres dans les montagnes, sans boire ni manger.

Les habitants de Khodjaly croyaient avoir échappé au pire car ils avaient cru entendre la voie des Turcs azerbaïdjanais. Pourtant, ils venaient de tomber dans le piège des Arméniens.

Un piège ignoble avait été tendu à une population innocente.

Les Azerbaïdjanais trompés ont été massacrés un à un. Ils ont subi des tortures.

Il ne restait plus que les corps de 106 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées, au total 613 corps innocents gisant au sol.

TRT Avaz diffusera une émission en direct de 5 heures sur le massacre de Khodjaly à l’occasion du 22ème anniversaire de ce triste événement.

Tous les détails de ce massacre seront abordés lors de l’émission spéciale qui commencera le mercredi 26 février à 10h00 sur les écrans de TRT Avaz.

Haut-Karabagh

Le Haut-Karabagh est une région d’Azerbaïdjan occupée par l’armée arménienne depuis le début des années 1990. L’invasion arménienne s’est soldée par de violents massacres de civils azerbaïdjanais. Par la suite, l’Arménie a appliqué une politique de purification ethnique en déportant la totalité des survivants azerbaïdjanais de leurs terres.

Aujourd’hui, plus d’un million de réfugiés azerbaïdjanais vivent dans des conditions précaires en attendant de pouvoir éventuellement récupérer leur biens spoliés par l’Etat arménien.

Les terres et maison abandonnées sont "offertes" par l’Etat arménien aux colons (des volontaires ou bien d’anciens prisonniers) installés pour peupler artificiellement les territoires occupés.

Un nombre croissant de pays, d’Etats, de collectivités ou d’instances internationales condamnent les massacres, reconnaissent leur caractère génocidaire ou les qualifient de crime contre l’humanité. De plus en plus de voix demandant à l’Arménie de faire son travail de mémoire et de libérer les territoires qu’elle occupe illégalement (comme stipulé par plusieurs condamnations de l’ONU).

Les organisations nationalistes arméniennes nient les massacres et la déportation du million d’Azerbaïdjanais et se servent de leurs officines en Europe ou en Amérique pour faire pression sur les instances politiques afin de bloquer la résolution du conflit. Certaines campagnes arméniennes, notamment en France ou aux Etats-Unis, vont jusqu’à inverser les rôles et présenter les Azerbaïdjanais comme les agresseurs.

A l’origine peuplé de 150 000 habitants, entre Arménie et Azerbaïdjan, le Haut-Karabakh ne comprend aujourd’hui plus que des colons arméniens. 30.000 Azerbaïdjanais ont été massacrés, deux millions d’entre eux ont été déportés du HK et des sept régions d’Azerbaïdjan attenantes, prises par les troupes arméniennes lors de l’invasion.

Voir également :
- Imprescriptible, base documentaire sur le Génocide des Azérbaïdjanais
- Nettoyage ethnique, liens sur les purifications ethniques contre le peuple Azerbaïdjanais (1991-1994 et 1918-1920) par les Arméniens
- Karabagh info

Arménie Azerbaïdjan Karabagh Massacres de Khojaly
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank