EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > Yves Ternon ou les "historiens" amis des (...)

Yves Ternon ou les "historiens" amis des nationalistes arméniens


Ecrit par Turquie News, 2008-06-09 10:54:13


Le très controversé "historien" Yves Ternon, grand ami des organisations nationalistes arméniennes de France, était en visite dans les territoires d’Azerbaïdjan que l’armée arménenne occupe. A priori aucune surprise au vu des relations très étroites qu’il entretient avec les groupes de pression arméniens de France.

Ainsi le 28 mai le président de l’"assemblée nationale" mise en place au Haut-Karabagh par les forces d’occupation arméniennes Ashot Gulian a eu une réunion avec Yves Ternon.

Ashot Gulian a félicité celui-ci suite à la réception de sa récompense par le président de la République Arménienne pour sa contribution à la "Cause arménienne".

« Cette récompense est une digne évaluation de votre travail permanent » a déclaré le président de l’assemblée nationale.

Une récompense méritée vu l’excès de zèle et les prises de positions "engagées" aux relents de turcophobie que l’"historien" affiche. (voir photo, Yves Ternon devant une banderole anti-turque).

De son côté Yves Ternon a dit qu’il était arrivé à Stepanakert pour rendre visite à un "ami". Il a aussi indiqué qu’il connaissait assez bien l’histoire du Nagorno-Karabakh. On ne doutera pas qu’il en connait parfaitement bien et par coeur la version qui lui est dictée par les ultra-nationalistes arméniens. Version qui n’inclue certainement pas la purification éthnique méticuleusement mise en place par l’Etat arménien et la déportation de la totalité de la population azérie de la région.

En conclusion de la rencontre le président de l’AN du Nagorno-Karabakh a remis à Yves Ternon une médaille consacrée au 20ème anniversaire du "mouvement du Karabakh" (nom donné par l’Etat arménien à son agression contre l’Azerbaïdjan...).

Yves Ternon, est à l’origine docteur en médicine. Il obtiendra le titre d’historien en écrivant une thèse sur l’histoire de .... la médecine.

Propulsé au poste d’"historien des génocide" grâce au soutien des organisations de lobbying arméniennes, les travaux les plus médiatisés de M. Ternon se limitent à ceux dont les organisations arméniennes font la pub.

Il est notamment présent à toutes les manifestations anti-turques organisées par la FRA-Dashnaktsoutioun (Parti national-socialiste arménien, ouvertement anti-turc) ou ses ramifications en France.

Haut-Karabagh

Le Haut-Karabagh est une région d’Azerbaïdjan envahie par l’armée arménienne au début des années 1990. L’agression arménienne s’est soldée par le massacre et la déportation de la totalité de la population azérie de la région et dans le cadre de la politique de purification éthnique planifiée et mise en oeuvre par l’Etat arménien.

Aujourd’hui, plus d’un million de réfugiés azérbaïdjanais vivent dans des conditions déplorables en attendant de pouvoir éventuellement récuperer leur biens spoliés par l’Etat arménien.

Les terres et maison laissées à l’abandon (quand elles n’ont pas été détruites par les pillonages des troupes arméniennes soutenues par des militaires russes) ont été "offertes" par l’Etat arménien aux colons installés pour "repeupler les territoires liberés"(sic) [1]

A plusieurs reprise, les instances internationales ont condamné ce véritable génocide du peuple azéri et enjoit l’Arménie de libérer les territoires qu’elle occupe illégalement. Le statut-quo étant à son avantage, l’Arménie ne montre aucune preuve de bonne volonté quant au sort du million de réfugiés azéris chassés de leurs terres et nie le Génocide Azéri.

Massacres des Azéris par l’armée arménienne

L’Arménie nie la mise à mort systématique de plusieurs dizaines de milliers et la déportation d’environ un million d’Azéris et profite de la présence de ses nombreuses officines implantées dans les pays d’Europe ou d’Amérique pour propager sa position négationniste concernant le Génocide Azéri.

Voir également :
- Imprescriptible, base documentaire sur le génocide du peuple azéri
- Génocide Azéri, liens sur le génocide azéri

[1Terme utilisé par les ultra-nationalistes arméniens pour qualifier les territoires occupés par les troupes d’Erevan

Mot-clé :
Haut-Karabagh Massacres Khojaly Question Arménienne Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank