Accueil | Nos rubriques | Politique

L’AKP vivement critiqué pour avoir permis l’ingérance étrangère dans les affaires internes turques (Turquie)

mardi 22 avril 2008 | par TN-pige


La crise du communiqué européen "condamnant" le processus juridique d’interdiction du parti au pouvoir de la Justice et du Développement, (AKP, conservateur), s’est transformée en polémique du "mouchard".

Les députés CHP ont accusé le membre AKP de la délégation turque auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Mevlut Çavusoglu d’avoir "mouchardé" la Turquie aux responsables européens, favorables à l’AKP à cause de sa politique permissive et ultra-libérale sur le sol turc.

M. Lluis Maria de Puig, président de l’Assemblée avait indiqué que des membres de la délégation turque avaient demandé la publication d’un communiqué condamnant le procès à l’encontre de l’AKP.

Selon des sources proches du bureau de M. Puig, la demande a émané des membres AKP de la délégation.

La délégation turque compte 12 députés : 8 députés AKP et 4 députés de l’opposition.