facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Interview de Metin Yavuz sur Radio Made in Turkey

Ecrit par Pakize, 2013-12-02 10:06:03


**Metin Yavuz : « J’ai commencé tôt à travailler sur les marchés et à côtoyer mes concitoyens, ce qui explique sans doute mon engagement sincère et profond pour ma ville »

Ce mardi 26 novembre, à 21h, la radio préférée des turcophiles « Radio Made in Turkey (MIT) » a eu le plaisir d’accueillir sur ses ondes Metin Yavuz, candidat indépendant aux municipales de 2014.

Ecouter l’interview de Metin Yavuz

Originaire d’Erzurum, en Turquie, Metin Yavuz est arrivé en France à l’âge de 13 ans, rejoignant sa famille installée à Valenton même quelques années auparavant. Ce père de famille cumule les activités depuis lors. Ayant dû reprendre le cours de sa scolarité dans une langue totalement étrangère pour lui une fois en France, Metin Yavuz déclare avoir eu beaucoup d’efforts à fournir pour ne pas être en décalage par rapport à ses camarades. Mais l’effort n’est pas ce qui semble effrayer cet homme dont le portrait suit.

Du club de foot où il a joué adolescent, puis qu’il a dirigé, aux places de marchés où il vendait des produits textiles les week-ends, il poursuit ses efforts en créant son propre commerce de retoucherie, qu’il multipliera ensuite, mais pas avant d’avoir créé l’Association des commerçants de Crosne, tout en dirigeant, en qualité de vice président, une association culturelle franco-turque. Il créé également la salle de réceptions « Aux tulipes », à Crosne. Enfin, Metin Yavuz intègre le milieu politique en qualité de Conseiller municipal de Crosne, élu en 2008, et endosse en parallèle la fonction de Chargé de développement économique et des transports dans la Communauté d’agglomération du Val d’Yerres.

De fil en aiguille, voilà Metin Yavuz sur la voie des élections municipales de mars 2014 pour lesquelles il se porte candidat pour diriger une liste indépendante.

Interviewé dans le cadre de l’émission Politika, animée par Özcan Bey, Metin Yavuz fait le plaisir aux turcophiles francophones d’évoquer son cheminement, ses motivations et son projet d’avenir pour la ville de Valenton.

**• Un parcours accompli la sueur au front

Aîné d’une fratrie de 7 enfants, Metin Yavuz précise qu’il a décidé très tôt d’aider ses parents qui travaillaient dur. En travaillant sur les marchés tous les week-ends, de 14 à 18 ans, il saisit alors l’occasion d’aller à la rencontre des autres, d’entendre leurs préoccupations. C’est à son contact qu’il comprend « les besoins de proximité de la population » qui l’entoure.

Metin Yavuz explique tout d’abord que, lorsqu’il a établi son premier commerce à Crosne, c’est aussi en se rapprochant de ses « collègues » commerçants qu’il créé dans la commune une Association des commerçants. Cette activité lui aura permis de prendre une part active à la vie locale de la ville, de rencontrer le Maire, Alain Girard, et de côtoyer les élus afin de mener un travail associatif « main dans la main avec la municipalité ». Le candidat précise également que sa motivation, l’économie locale, va bien au-delà de tout préjugé hostile puisque la totalité des commerçants de la ville de Crosne a adhéré à cette association créée par le seul commerçant franco-turc de la ville.

Metin Yavuz évoque aussi son intérêt grandissant à mesure de la multiplication de ses contacts avec les élus. Il explique comment il a été élu Conseiller municipal en 2008, s’engageant au sein du PS avec Alain Girard lorsque ce dernier a créé une liste d’ouverture, car, dit il, c’est la politique locale du Maire de Crosne qui l’avait motivé.

Alain Girard lui a ensuite confié une mission dans la commission du développement économique où il a représenté la ville de Crosne.

Metin Yavuz avoue cependant avoir rencontré quelques fois des préjugés anti-turcs, mais pas au point d’entamer sa motivation. D’ailleurs il insiste bien sur ce point : « il faut aller au-delà, et travailler en ce sens pour casser, justement, ces préjugés »

**• Un projet d’avenir local

Metin Yavuz expose quelques lignes conductrices du projet qu’il entend mener sur Valenton. Sa préoccupation majeure étant le sort de la jeunesse. Le candidat insiste sur la nécessité de valoriser davantage la jeunesse en ce qu’elle représente l’avenir de la ville. Cela passe par un soutien dans leurs études, un soutien également destiné aux familles dans leur mission d’éducation. Il ajoute qu’il est également nécessaire de prendre en considération les jeunes en leur faisant prendre part à la vie locale, aux prises de décisions. En sa qualité de Vice-Président de l’Association culturelle franco-turque, le Conseiller municipal a déjà commencé à œuvrer en ce sens puisque cette association est principalement centrée sur le soutien aux jeunes dans leurs activités, quelles soient scolaires, sportives voire dispense une aide à l’emploi et à la formation.

« L’avenir c’est la jeunesse »

Metin Yavuz a évoqué aussi quelques idées contenues dans son projet concernant la lutte contre le chômage. Il souhaite créer des structures destinées à recenser les compétences disponibles au sein de la ville, à dispenser les formations nécessaires, notamment. Mais le plus important serait de favoriser l’installation à Valenton, voire la création, d’entreprises porteuses d’emplois. Mais précise : « pas des entrepôts qui ne génèrent que des taxes ».

Un autre point que soulève le projet du candidat est la question de la sécurité. Metin Yavuz rappelle que la commune de Valenton abrite 13 mille habitants, mais que la ville ne dispose ni d’un commissariat, ni même d’une police municipale. Or, selon Metin Yavuz, une police de proximité est importante pour une ville, pas forcément sur l’aspect « police d’intervention » mais à tout le moins à titre d’interlocutrice dans les quartiers ou en relation avec les éducateurs spécialisés, serait-ce aussi pour apporter un sentiment de sécurité à la population.

Le constat que dresse Metin Yavuz, est « l’absence d’échange constructif » à Valenton même. Les quartiers, les associations, la population, sont tous isolés. Etant parvenu à mettre en place « un travail collectif, main dans la main avec la municipalité » à Crosne, il souhaite, pour l’avenir de Valenton, une ville plus vive, plus active, plus communicative et une municipalité à l’écoute et au service de sa population.

Pour Metin Yavuz, il est nécessaire de faire tomber cette barrière qui existe entre les élus et la population, il n’y a qu’ainsi que les préoccupations quotidiennes pourront être mieux cernées et donner lieu à des actions concertées. D’ailleurs sa démarche consiste justement à présenter sa campagne en se mêlant ou encore en démarchant au porte à porte, démarche au demeurant, fort bien accueillie ainsi que le précise le conseiller municipal. « On me dit même souvent que c’est une première dans la ville ».

Pour conclure l’interview, Metin Yavuz livre son ressenti sur la Turquie d’aujourd’hui. Il fait remarquer que le gouvernement de R. Tayyip Erdogan a permis de développer le pays au point de « transformer l’image qu’elle dégageait il y a de ça 20 ans ». Selon Metin Yavuz, compte tenu de son développement économique c’est une Turquie qui « n’a rien à envier à l’Union Européenne », mais qui y a « tout à fait sa place ».

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank