EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Le Parlement européen avoue son « incohérence » (...)

Le Parlement européen avoue son « incohérence » dans les négociations avec la Turquie


Ecrit par , 2013-06-19 12:09:37


Certains députés du Parlement européen ont reconnu mardi, que l’échec d’ouverture des négociations dans les chapitres liés à la justice, aux droits fondamentaux, libertés et sécurité ont poussé l’Union européenne à une « incohérence » dans les négociations avec la Turquie.

« Si nous avions ouvert les chapitres de négociation sur ‘ la justice et les droits fondamentaux’ et ‘le droit à la liberté et à la sécurité’ nous aurions pu agir aujourd’hui de manière plus régulière et je me sentirais beaucoup mieux », a déclaré Hélène Flautre, co-présidente de la commission parlementaire mixte Turquie-UE, lors de son allocution mardi au Parlement européen.

Flautre, qui a reçu le soutien de la plupart des députés du Parlement européen, a déclaré que le fait de ne pas avoir ouvert ni même définit les critères d’ouverture pour les deux chapitres en question, a dilué l’efficacité des conseils de l’UE à la Turquie au sujet des droits et des libertés fondamentales.

La député européenne a également souligné que le débat sur l’ouverture de la politique régionale et la coordination des instruments structurels, prévu le 26 Juin, revêt une importance cruciale pour les efforts continus de la Turquie afin de trouver une solution à la question kurde.

L’UE devait renforcer ses liens avec la Turquie durant le processus et garder les portes ouvertes au dialogue, plutôt que de les réduire, a-t-elle critiqué. L’Union européenne a reporté une visite parlementaire à la Turquie suite aux manifestations en Turquie.

Le député européen allemand Elmar Brok a indiqué qu’un appel téléphonique avec le ministre turc des Affaires européennes et négociateur en chef, Egemen Bagis ne serait pas « utile » au sujet de la visite prévue.

« Nous voulons approfondir nos relations avec la Turquie. Dans la situation actuelle, nous sommes en faveur de la poursuite des contacts mais aussi du développement de la perspective européenne de la Turquie », a déclaré M. Brok.

Mot-clé :
Union Européenne (UE)
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank