EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Turquie : A Mersin, Erdogan s’adresse au (...)

Turquie : A Mersin, Erdogan s’adresse au peuple


Ecrit par , 2013-06-10 08:30:00


« Je m’adresse à ceux qui détruisent et mettent le feu : au nom de quelle liberté font-ils cela ? » C’est en ces termes que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est adressé à ses partisans, rassemblés par milliers, dans la ville de Mersin.

« Si l’on parle de liberté, il faut savoir que les libertés octroyées durant la période de l’AKP n’ont jamais été auparavant données dans ce pays », a-t-il fait rappeler.

« Si vous voulez des libertés pour vous-mêmes, ne détournez pas les espaces de liberté des autres. Qu’est-ce que vous avez fait en termes de liberté pour les filles voilées de ce pays qui étaient interdites d’aller à l’université pendant des dizaines d’années ? Leur droit à l’enseignement n’est-il pas donc pas un droit ? Ceux qui ont privé nos filles de leur droit à l’enseignement pendant des années, au nom de quoi, errent-ils aujourd’hui dans les rues ? » s’est exclamé M. Erdogan.

« La jeunesse qui insulte de manière lâche son propre Premier ministre ne peut pas être ma jeunesse », a poursuivi M. Erdogan devant la foule. « Une jeunesse qui écrit ces insultes sur des murs ne peut pas être à la recherche de la justice. Ceux qui aujourd’hui, pillent les bureaux, les centres commerciaux, ne peuvent pas être la jeunesse de ce pays qui est en quête de justice », a-t-il ajouté.

« Je le dis sincèrement. Si vous êtes des défenseurs de l’environnement au vrai sens du terme, alors vous avez ici un Premier ministre sensible à cette cause. Si vous êtes vraiment des défenseurs de l’environnement, alors vous ne pouvez figurer aux côtés de ceux qui arrachent les pavés des rues, de ceux qui pillent et brûlent les biens de l’Etat », a-t-il martelé.

Mot-clé :
#OccupyGezi
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank