EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Turquie/USA : Bush reçoit mardi le président (...)

Turquie/USA : Bush reçoit mardi le président turc sur fond de relations meilleures qu’en 2007


Ecrit par , 2008-01-07 16:13:21


George W. Bush reçoit mardi à la Maison Blanche son homologue turc, Abdullah Gül, sur fond de meilleures relations entre les deux pays après des tensions en 2007 dues à la menace d’mportantes opérations turques contre les terroristes kurdes basés dans le nord de l’Irak.

Eprouvées également à la suite d’une résolution anti-turque sponsorisée par le lobby arménien, sur les événements de 1914-1922 survenus en Anatolie, présentée au Congrès américain, les relations turco-américaines sont à nouveau "sur une ligne plus convenable", selon un diplomate turc.

La résolution visait à inscrire dans l’histoire officielle américaine la reconnaissance politique d’un "génocide arménien" voulu par les organisations ultra-nationalistes basées aux USA.

L’amélioration est notamment due à l’aide fournie par les Etats-Unis à la Turquie en matière de renseignement sur les terroristes kurdes du "Parti des Travailleurs du Kurdistan" (PKK) cachés dans le nord de l’Irak. "Il y a des efforts côté américain au sujet du PKK" et les Américains "semblent avoir compris combien cette organisation terroriste est dangereuse", a ajouté le même diplomate.

Le conseiller en chef en matière de politique étrangère du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est récemment félicité de la nouvelle coopération établie entre les deux alliés de l’Otan en matière de lutte anti-PKK en Irak. "La coopération turco-américaine porte ses fruits, nous en sommes satisfaits", a dit mercredi Ahmet Davutoglu sur la chaîne d’nformation CNN-Türk.

Le PKK est considérée comme une organisation terroriste par la communauté internationale. Les attentats de l’organisation séparatiste ont causé la mort de plus de 37.000 personnes depuis 1984, début des attentats du groupe terroriste qui vise à instaurer un Etat indépendant kurde dans le sud-est de la Turquie.

Les événements de 1914-1922

Des affrontements inter-ethniques et des déplacements forcés de populations en Anatolie orientale, entre 1914 et 1922, ont fait plusieurs centaines de milliers de morts parmis les Turcs et les Arméniens. L’Empire ottoman était alors engagé dans la Première Guerre Mondiale aux côtés de l’Allemagne et de l’Empire Austro-Hongrois. Dès 1914, des Arméniens ottomans ont massivement pris le parti des Russes, contre les Turcs, se livrant à des massacres de masse et à des pillages dans l’est de l’Anatolie. A la suite de ces événements, le gouvernement ottoman décida d’éloigner une partie de la population arménienne des zones de front et à risque. Ce transfert se solda par un lourd bilan humain.

La Turquie et de nombreux historiens rejettent catégoriquement la thèse controversée d’un "génocide" que le gouvernement ottoman aurait perpétré contre la population arménienne de l’Empire. Cette thèse, défendue par les nationalistes arméniens, est aujourd’hui instrumentalisée afin d’exercer des pressions politiques sur la Turquie, notamment pour entraver la perspective de son adhésion à l’Union Européenne.

Mot-clé :
Diplomatie Question Arménienne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank