EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Turquie/Irak : Les forces de sécurité turques (...)

Turquie/Irak : Les forces de sécurité turques continuent les opérations contre le PKK


Ecrit par , 2007-12-28 12:22:09


Les opérations des forces de sécurité turques contre les terroristes kurdes du « Parti des travailleurs du Kurdistan » (PKK) cachés dans le nord de l’Irak se multiplient avec la confirmation par l’état-major d’un nouveau raid aérien mené mercredi.

L’aviation turque a cette fois bombaréd des caches du PKK près de la frontière turque, a annoncé l’état-major dans un communiqué.

L’opération a été lancée après "avoir établi qu’un groupe important de terroristes, depuis longtemps sous surveillance, se préparait à passer l’hiver dans huit grottes et caches dans la région de Zap".

"Nos avions frappé les objectifs relatifs à ce groupe lors d’une opération ciblée menée avec efficacité le 26 décembre au matin", affirment les forces de l’ordre.

Selon un responsable des forces de sécurité dans le nord de l’Irak, les avions turcs ont frappé vers 08H30 (05H30 GMT) des zones inhabités dans le secteur de Nirvorokan, dans la province de Dohouk, à l’extrême nord de la région autonome kurde du nord de l’Irak.

L’agence de presse pro-PKK, Firat News, a prétendu que plus de 10 avions avaient participé au raid.

Washington a déclaré soutenir les frappes contre les terroristes du PKK. "Le PKK est une organisation terroriste. C’est une organisation qui est une force de déstabilisation en Irak", a indiqué Scott Stanzel, un porte-parole de la Maison Blanche, à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

"Les Irakiens ne veulent pas de terroristes dans leur pays (...) et nous continuons de travailler avec l’Irak et la Turquie sur cette question", a-t-il ajouté.

Confronté à une intensification des attentats du PKK et sous la pression de la société civile, le gouvernement turc a obtenu en octobre du Parlement l’autorisation d’intervenir dans le nord de l’Irak, utilisé par les terroristes comme base arrière pour leurs attaques contre les cibles civiles et officielles dans le sud-est anatolien.

Les opérations ont débuté le 16 décembre avec un raid aérien contre des bases des séparatistes dans le massif de Qandil -une région montagneuse du Kurdistan irakien où se trouve le quartier général des quelque 3.500 activistes du PKK repliés dans le nord de l’Irak- et le long de la frontière turque.

L’armée turque a annoncé mardi qu’entre 150 et 175 rebelles ont été tués lors de ces frappes, qui ont détruit quelque 200 cibles, dont des bases de commandement, d’entraînement et de logistique, des caches, des batteries anti-aériennes et des dépôts de munitions du PKK.

L’état-major a également confirmé une opération terrestre de faible ampleur menée le 18 décembre sur quelques kilomètres de profondeur en territoire irakien et de nouvelles frappes aériennes le 22 décembre contre "des caches et des batteries d’armes anti-aériennes".

Le président turc Abdullah Gül s’est félicité mercredi de la coopération unissant la Turquie et les Etats-Unis dans la lutte contre le PKK.

"Pour l’instant tout se passe bien. Les renseignements sont échangés (...) nous sommes satisfaits (de cette coopération) et eux aussi", a déclaré en réponse aux questions de journalistes M. Gül, cité par l’agence de presse Anatolie.

A l’issue d’un entretien avec le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan début novembre, le président américain George W. Bush a promis le partage avec la Turquie de renseignements "en temps réel" sur les mouvements des terroristes, des informations cruciales pour mener des opérations ciblées.

L’état-major turc a par ailleurs annoncé mercredi la mort de six teroristes lors de combats dans le sud-est de la Turquie.

Le PKK est considérée comme une organisation terroriste par la communauté internationale. Les attentats de l’organisation séparatiste ont causé la mort de plus de 37.000 personnes depuis 1984, début des attentats du groupe terroriste qui vise à instaurer un Etat indépendant kurde dans le sud-est de la Turquie.

Mot-clé :
Terrorisme PKK
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank