EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Erdogan : suivant l’endroit d’où il s’exprime, (...)

Erdogan : suivant l’endroit d’où il s’exprime, Sarkozy envoie des messages différents sur l’entrée de la Turquie dans l’UE

Quelles que puissent être les manoeuvres en coulisse, les autres pays de l’UE n’accepteront pas de changer les règles en cours de négociation


Ecrit par Behor, 2007-12-17 12:06:35


Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, estime que la France ne pourra pas bloquer la candidature de la Turquie à l’Union européenne, simplement parce que Paris a fait supprimer le mot "accession" d’un communiqué européen sur les négociations Turquie-UE.

Sur pressions françaises, les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont évité d’employer dans leur communiqué les mots "adhésion et accession", à propos de la Turquie. Rappelons que le président français, Nicolas Sarkozy, élu en mai 2007 avec les voix de l’extrême droite, populaire (Front National) et bourgeoise (MPF de Villiers), ouvertements antiturcs et islamophobes, se doit aujourd’hui de réafficher son opposition à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. On fait notamment courir le bruit d’une intégration de Philippe de Villiers au Gouvernement.

Selon l’agence anatolienne de presse, lors d’une réception d’hommes d’affaires, à Ankara en présence des ambassadeurs des pays de l’UE, le Premier Ministre Erdogan a clairement prévenu : "Si la France croit qu’elle peut empêcher l’accession de la Turquie à l’UE avec le soutien de quelques pays, elle se méprend/...../parce que la Turquie reste, et continuera de rester, décidée à avancer sur la voie de l’UE".

Traduction : Si les français continuent de mettre des bâtons dans les roues de la Turquie, les relations en pâtiront (cf : Nabucco ou GDF a été écarté d’office des négociations), les turcs n’appréciant ni d’être ouvertement bafoués, ni d’être traités avec la désinvolture réservée aux pays sous développés.

Mot-clé :
Adhésion Turcophobie Union Européenne (UE)
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank