EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > Réunions entre les services secrets israélien, (...)

Réunions entre les services secrets israélien, turc et qatari pour faire tomber le régime syrien


Ecrit par Hakan, 2013-02-06 05:30:00


Des efforts et des tentatives sont mis en place, ces jours-ci, pour édifier une coalition baptisée la « Coalition de la crainte de la survie du régime syrien ». Selon le quotidien arabe al-Manar, certains acteurs régionaux impliqués dans la guerre terroriste contre la Syrie tentent de persuader l’entité sioniste de se joindre à cette coalition multinationale pour organiser une action militaire contre la Syrie.

Selon le quotidien, « une réunion secrète s’est tenue à Tel-Aviv, dimanche 20 janvier 2013, entre une délégation qatarie présidée par le Premier ministre et de haut- responsables militaires et politiques israéliens, dont un représentant du Premier ministre israélien, chargé habituellement de transmettre des messages aux dirigeants arabes de la région. » La délégation qatarie est arrivée en Israël par jet privé. Elle était composée de deux représentants civils et de trois agents des services de sécurité. L’un des agents avait participé à une autre délégation composée des services de renseignement turcs et de l’un des pays du Golfe Persique.

« L’agent en question avait visité Israël, deux jours avant la visite du Premier ministre qatari en Israël qui a duré quatre heures » précise le quotidien. D’après des sources propres au journal, « une délégation composée des services de renseignement turc et qatari ainsi qu’un agent de sécurité de l’un des États du Golfe Persique sont arrivés en Israël, vendredi 18 janvier, à deux heures de l’après-midi. Cette délégation a rencontré des dirigeants sécuritaires israéliens et leur « a donné des informations sur des cibles et des sites vitaux syriens, récoltées par les miliciens de l’armée de libération syrienne (ALS), financée et soutenue par le Qatar et l’Arabie saoudite » ! Le quotidien ajoute que « la délégation a expliqué aux responsables israéliens que les cadres de la conspiration contre la Syrie ont échoué à investir les bandes terroristes, ce qui est devenu un sujet de préoccupation pour les Etats du Golfe Persique et pour la Turquie. C’est pourquoi la délégation a demandé le soutien militaire direct d’Israël, voire qu’elle rejoigne la Coalition de la crainte de la survie du régime syrien ».

Toujours selon les mêmes sources du quotidien arabe, « la délégation a offert aux responsables israéliens d’importantes rétributions financières et des privilèges politiques telle que la normalisation des relations [avec ces pays, ndlr] et le renoncement [de la Syrie, ndlr] au Golan si l’entité sioniste frappait la Syrie et provoquait la chute du régime syrien »…

Mais il y a plus grave, la délégation a, selon al-Manar, promis le « démantèlement de l’armée syrienne pour la réduire à un simple appareil de sécurité qui protègera les frontières d’Israël, la division de la Syrie et la poursuite des opérations de sabotage sur les scènes syrienne et irakienne, sans oublier leur division en micro-Etats favorables à Israël. Le Premier ministre qatari a promis de déployer toute son énergie pour faire pression sur la direction palestinienne et la forcer à ne pas chercher à résoudre le conflit israélo-arabe, pour empêcher la réalisation d’un Etat palestinien comme le souhaitent les Palestiniens, maintenir la division sur la scène politique palestinienne, remettre en question la représentativité de l’OLP et pour favoriser un règlement israélien qui aboutirait à une trêve à long terme ».

Pour conclure, le quotidien rapporte que « les milieux israéliens confirment que les relations entre Israël et le Qatar sont en constante progression, en particulier dans le domaine de la sécurité ». En effet, « ces réunions s’inscrivent dans la continuité des réunions qui ont eu lieu à Doha, dans des capitales européennes et dans celles de pays du Golfe Persique avec des responsables israéliens ».

URL : www.partiantisioniste.com/articles/1371

Mot-clé :
Coopération Opinion Société
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank