facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Les Sénateurs français s’inquiètent de l’ouverture d’un aéroport à Khojaly

Ecrit par , 2013-02-02 02:00:00


Communiqué concernant l’aéroport de Khojaly

Lors de sa campagne électorale, le Président Sarkissian vient d’annoncer l’ouverture d’un aéroport à Khojaly.

Cette ville, martyre de la guerre de 1992, est reconnue internationalement comme un territoire appartenant à l’Azerbaïdjan.

Cette annonce constitue une provocation à l’égard du peuple azerbaidjanais et une violation du droit international. Ce type d’annonce est aussi de nature à retarder toute avancée dans le long processus engagé par le groupe de Minsk.

Nous sommes nombreux au Sénat français à regretter de telles initiatives qui ne sauraient apaiser un climat déjà tendu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Signé
- Nathalie Goulet, Sénateur de l’Orne, Vice-présidente du Groupe France-Caucase du Sud
- Jean-Marie Bockel, Sénateur du Haut-Rhin, Ancien Ministre
- André Reichardt, Sénateur du Bas-Rhin
- Jeanny Lorgeoux, Sénateur du Loir-et-Cher


Haut-Karabagh & Khojaly

Le Haut-Karabagh est une région d’Azerbaïdjan occupée par l’armée arménienne depuis le début des années 1990. L’invasion arménienne s’est soldée par de violents massacres de civils azéris. Par la suite, l’Arménie a appliqué une politique de purification ethnique en déportant la totalité des survivants azéris de leurs terres.

Aujourd’hui, plus d’un million de réfugiés azerbaïdjanais vivent dans des conditions précaires en attendant de pouvoir éventuellement récupérer leur biens spoliés par l’Etat arménien.

Les terres et maison laissées à l’abandon ont été "offertes" par l’Etat arménien aux colons installés pour peupler les territoires occupés par l’Arménie.

A plusieurs reprise, les instances internationales ont condamné ce "génocide" et enjoint l’Arménie de libérer les territoires qu’elle occupe illégalement.

Les organisations nationalistes arméniennes nient les massacres et la déportation d’environ un million d’Azéris et profitent de leurs nombreuses officines implantées dans les pays d’Europe ou d’Amérique pour faire pression sur les instances nationales et internationales afin de bloquer la résolution du conflit.

A l’origine peuplé de 150 000 habitants entre Arménie et Azerbaïdjan, le Haut Karabakh ne comprend aujourd’hui plus que des colons arméniens. 30.000 d’Azerbaïdjanais ont été massacrés, deux millions d’entre eux ont été déportés du HK et des sept régions d’Azerbaïdjan attenantes, prises par les nationalistes arméniens.

Voir également :
- Imprescriptible, base documentaire sur les massacres d’azerbaïdjanais commis par l’Arménie
- Nettoyage ethnique, liens sur les purifications ethniques des Azéris (1991-1994 et 1918-1920) par les Arméniens

Arménie Azerbaïdjan France Karabagh Massacres de Khojaly
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank