facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

La FRA Nor Seround appelle à manifester aux côtés du PKK

Ecrit par , 2013-01-15 06:01:22


Dans un "Appel à manifester aux côtés de la cause Kurde", le FRA Nor Seround, branche jeunesse de la FRA Dachnaktsoutioun (parti national-socialiste arménien, extrémiste et homophobe, allié du PKK), a exprimé son soutien à la manifestation organisée par le PKK samedi 12 janvier 2013.

Dans son appel, l’organisation ultra-nationaliste, FRA Nor Seround dit s’associer "à la douleur des familles et des camarades de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Söylemez", troisactivistes kurdes proches du PKK (terroriste, reconnu comme telle par la communauté internationale).

Amalgames & Mauvaise foi

Alors que différentes officines arméniennes dont le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF, dominé par la FRA Dachnatsoutioun et co-présidé par Mourad Papazian et Ara Toranian) affirmait sans gène que le triple meurtre était le fait des Turcs, la FRA Nor Seround emboite le pas de ses ainés en déclarant que leur "mouvement demande que la lumière soit faite rapidement sur cet attentat commis contre les valeurs de la République. Dès à présent, nous appelons à la vigilance contre les clichés stigmatisant et les éléments de langage en provenance de la diplomatie turque. Ainsi, alors que trois femmes viennent d’être sauvagement assassinées dans les locaux du centre d’information Kurde en plein Paris, tout amalgame entre les victimes et le terrorisme, relèverait de l’insanité intellectuelle la plus crasse. Nous mettons en garde les citoyens français : ne tombez pas dans le piège médiatique de ceux qui voudront faire passer ces victimes pour des coupables, les terroristes ne sont pas les Kurdes mais ceux qui les oppriment en Turquie et aujourd’hui en Europe !". C’est sûr qu’en ce qui concerne le fait de faire passer les victimes pour des coupables, les nationalistes arméniens ont une certaine expertise et manient le révisionnisme avec une habileté peu égalée.

Les liens entre ces trois femmes et le PKK étant avérés (les locaux dans lesquels elles ont été tuées étaient sous la surveillance de la police française, par exemple) on notera l’amalgame que la FRA Nor Seround fait entre le peuple Kurde et les terroristes du PKK. Rien de bien étonnant au vu du soutien aveugle de la FRA Dachnatsoutioun au PKK et au terrorisme arménien qui visait les communautés turques des capitales européennes et d’Amérique. La solidarité au sein de l’Internationale Terroriste continue donc.

Ce triple meurtre aura au moins eu l’avantage de montrer au public le vrai visage des organisations fascisantes telles que la FRA Nor Seround et son grand-fère, la FRA Dachnaktsoutioun, un parti politique étranger qui s’ingère dans les affaires françaises afin de défendre, coûte que coûte, les intérpets suprêmes d’une Arménie qui a érigé la haine envers le peuple turc en dogme d’Etat.

Le dénominateur commun à toute cette déferlante de haine, d’amalgames, d’opportunisme et d’hypernationalisme arménien restant la turcophobie.

Lire également :
- Le PKK menace Paris
- La jeunesse nationaliste arménienne de France aux côtés du PKK
- Paris : Les nationalistes arméniens au chevet du PKK
- Le PKK organise une manif à Paris, Des élus Européens obéissants

terrorisme #FRA Dachnaktsoutioun #FRA Nor Seround #Lobbying arménien Acte de haine PKK PKK : Règlement de compte interne à Paris Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank