facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Les nationalistes arméniens présenteront une nouvelle loi de censure sur le « génocide »

Ecrit par , 2013-01-14 06:15:23


Selone une déclaration tonitruante de Mourad Papazian, co-président du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF), les nationalistes arméniens de France travaillent avec le président de la République et le gouvernement, afin de présenter au Parlement un nouveau projet de loi de censure criminalisant la contestation de la thèse arménienne de « génocide ».

Suite à la censure de la loi dite "Boyer" (du nomp de la députée UMP de Marseille Valérie Boyer) par le Conseil Constitutionnel, les organisations nationalistes arméniennes s’activent pour trouver un contournement à la Constitution et proposer une nouvelle loi liberticide qui serait validée par le Parlement

« Il faut chercher d’autres solutions. Il y a d’autres projets qui seront élaborés avec le président et le gouvernement », a déclaré Mourad Papazian, dirigeant Dachnak.

« Le Président estime, que le projet doit être présenté par un gouvernement, qui a la majorité au Sénat et à l’Assemblée nationale », a-t-il ajouté sans s’étaler sur la différence entre le nouveau projet de loi de censure et celui présenté par Boyer. Mais le projet de loi sera soumis au Parlement dans le courant de cette année.

« La menace du rejet existe, et il faut être sûr à 100%, que la loi ne sera pas rejetée par la Cour constitutionnelle », a dit Papazian.

Le CCAF, co-présidé par Mourad Papazian et Ara Toranian, figure du terrorisme arménien en France, est une organisation de lobbying pro-arménienne active en France et majoritairement conrtôlée par la FRA Dachnaktsoutioun, parti national-socialiste arménien, extrémiste et homophobe.

#FRA Dachnaktsoutioun #Lobbying arménien Franck Mourad Papazian Jean-Marc Ara Toranian Loi de censure arménienne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank