samedi 3 décembre 2022

Gastronomie

La diversité climatique de la Turquie lui offre une gastronomie goûteuse et ensoleillée. L’héritage ottoman influence pleinement la cuisine turque. Celle-ci est d’ailleurs à la charnière de plusieurs saveurs internationales.

Parmi elles, nous comptons les arômes orientaux, asiatiques et méditerranéens. Au fil des années, la cuisine turque se développe grâce aux migrations des Turcs vers l’Europe et l’Asie centrale.

Plusieurs plats s’intègrent même à différentes cultures. Les cuisines libanaise, arménienne et grecque possèdent de multiples points communs avec la cuisine turque. À leur retour d’Asie centrale, les Turcs rapportent deux principaux ingrédients : le yaourt et la yufka.

Le yaourt provenant de Turquie est plus acide que les versions françaises ou européennes. Il s’associe facilement à des plats salés et les relève avec brio. Il sert régulièrement à l’élaboration de sauces crémeuses.

La yufka, quant à elle, désigne une pâte feuilletée. Elle s’utilise notamment comme base des baklavas et des böreks. Ces dernières sont respectivement des pâtisseries sucrées et salées.

La cuisine turque est réputée pour être très diversifiée. Elle se compose essentiellement de pâtes, légumes, viandes et poissons. Les desserts occupent également une place importante au cœur des repas traditionnels.

Généralement, les repas typiques commencent par la dégustation de mezze. Ces amuse-bouches se présentent généreusement et introduisent le déjeuner ou le dîner. Ce moment de partage est l’équivalent de notre apéritif européen.

La Turquie regorge de plats phares et succulents. Les légumes farcis sont appelés dolma et restent très consommés. Cette spécialité possède une variante : la sarma. Celle-ci désigne l’utilisation de feuilles de légumes (vigne ou chou, par exemple) dans la préparation du dolma. Ce mets peut être servi lors du mezze ou en tant que plat principal.

Parmi les spécialités turques à déguster absolument se trouve le réputé kebab. Le doner kebab est célèbre aux quatre coins du monde et se revisite à l’infini. Près de 300 millions de sandwichs régalent de nombreuses papilles venues d’ici et d’ailleurs. Son origine est lointaine et remonte à l’héritage ottoman.

À cette époque, la viande se fait griller sur une épée. Cette arme est ainsi l’ancêtre de la broche permettant la cuisson à la verticale. L’incontournable kebab tel que nous le connaissons provient directement de… l’Allemagne ! En 1971, l’immigré turc Mehmet Aygün invente ce sandwich phare à Berlin. Travaillant dans un snack, il décide de servir la viande grillée à la broche dans un pain pita.

La cuisine de rue turque : l’une des meilleures du monde

Une étude réalisée en 2013 par un site touristique place Istanbul dans le classement des meilleurs street food du monde. La cuisine turque se déguste dans la rue pour le plaisir des habitants et des touristes.

La cuisine de rue turque : l'une des meilleures du monde

La gastronomie y est variée et convient à tous les goûts. Les effluves culinaires se répandent au détour des ruelles. Les odeurs de pommes de terre mijotées, de viande grillée ou de sucre incitent les passants à choisir un en-cas.

L’art culinaire de rue est un véritable spectacle pour les badauds. La fameuse moule dolma se mange sur le pouce et à toutes les sauces. Le kebab reste un incontournable de la street food locale. La cuisine turque est riche en saveurs et régale les habitants et les voyageurs.

Les arômes sucrés, acidulés, salés et épicés se mixent avec justesse. Ils donnent vie à des spécialités hautes en couleur. Istanbul est une vieille cité où les produits du terroir sont au rendez-vous. L’âme si particulière de la ville se reflète et se ressent dans chaque préparation.

Les goûts retrouvés d'Anatolie

Les goûts retrouvés d’Anatolie

3 juin 2018 | par Hakan

Une jeune garde de cuisiniers en Turquie est en train de réveiller la gastronomie locale. Avec une obsession simple : convoquer dans l’assiette les recettes ancestrales et variées de la vaste Anatolie. Dans une ancienne banque d’Istanbul, au cœur du quartier européen de Karaköy, le musée d’art contemporain SALT Galata concentre toute l’essence de la (...)


İĞDE

İĞDE

18 avril 2018 | par Engin, Özcan Türk (Facebook)

İĞDE Parmi les fruits très prisés par les Turcs mais quasiment inconnus en France, outre la cornouille (kızılcık) que j’ai déjà publiée, il y a le « iğde »…. A tel point ignoré que les Français ne lui ont même pas donné de nom même si le « goumi » est un cousin japonais ! 😄 Le mot turc « İğde » désigne le fruit de l’arbuste appelé communément « Chalef » ou par (...)


Boulettes cuisses de femme (Kadin Budu Köfte)

Boulettes cuisses de femme (Kadin Budu Köfte)

28 février 2018 | par Hakan

Les kadin budu kofte, qui signifie en turc "boulettes cuisses de femme", furent jadis préparées dans les cuisines de la cour ottomane. Ces tendres boulettes de viande dorées et très appétissantes tiennent leur appellation osée de l’ovale voluptueux qui leur est donné. Les kadin budu kofte deviennent plus fondantes lorsqu’on y intègre du gruyère râpé (...)


PIDE - Pizza Turque

PIDE - Pizza Turque

15 janvier 2018 | par Hakan

Les Pide sont des sortes de pizzas de forme ovale et allongée garnies soit de viande hachée, soit de fromage, soit de légumes. Les pizzas turques de forme ronde s’appellent Lahmaçun. Autant vous dire que les Pide sont à déguster impérativement lorsque l’on voyage en Turquie. Ils sont cuits dans des fours en pierre, ce qui leur donne un gout (...)


Il y a au total 24 articles