Emirates NBD rachète à Sberbank, DenizBank

Ecrit par Hakan Akgün, 2018-05-22 17:38:31


Emirates NBD, la principale banque de Dubaï, a annoncé mardi racheter la banque turque Denizbank à la banque nationale russe Sberbank pour 14,6 milliards de livres turques (2,7 milliards d’euros), réalisant la plus importante acquisition de son histoire.

Emirates NBD avait indiqué en janvier mener des négociations exclusives avec la première banque russe en vue du rachat de ses plus de 99% dans Denizbank, la cinquième banque de Turquie.

Le prix est inférieur aux 3,5 milliards de dollars, soit quelque trois milliards d’euros, payés par Sberbank en 2012 pour mettre la main sur Denizbank, dont le titre chute à la Bourse d’Istanbul.

L’opération a pu aboutir malgré le climat de défiance entre la Turquie et les Emirats arabes unis depuis le soutien affiché par Ankara au Qatar, mis au ban par ses voisins du Golfe qui l’accusent de soutenir le terrorisme.

Dans un communiqué, Emirates NBD explique que l’acquisition lui permettra de s’affirmer comme une banque de premier plan au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Turquie.

La banque de Dubaï avait déjà racheté la filiale égyptienne de BNP Paribas et cherchait depuis plusieurs années un point d’entrée sur le marché turc dans le cadre de ses projets d’expansion à l’international.

Denizbank, dont les actifs se montent à 169,4 milliards de livres, possède 751 succursales et agences dont 43 hors de la Turquie.

La transaction devrait être relutive pour les actionnaires d’Emirates NBD dès la première année pleine, a indiqué le directeur général de l’établissement, Shayne Nelson.

"L’opération pourrait limiter la capacité de Sberbank a augmenter son dividende en 2018, mais elle a le mérite d’améliorer ses ratios de fonds propres et de rentabilité."

Denizbank était la plus importante filiale étrangère de Sberbank, qui a aussi un réseau de huit banques plus petites en Europe centrale et orientale. Le groupe s’est dit disposer à céder certains de ces actifs s’il en obtient un bon prix.

Source : avec Les Echos Investir

Arabie Saoudite economie Fusion - Acquisition Russie Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 41