facebook
twitter
rss

[Zarrab] : Le banquier turc écope de 32 mois de prison

Ecrit par Hakan Akgün, 2018-05-17 09:46:19


Le banquier turc Mehmet Atilla, reconnu coupable en janvier d’avoir aidé à contourner les sanctions américaines contre l’Iran au grand dam d’Ankara, a été condamné mercredi à 32 mois de prison.

La peine infligée à M. Atilla, 47 ans, par le juge fédéral de Manhattan Richard Berman est relativement légère. L’accusation avait plaidé pour qu’il écope jusqu’à 20 ans de prison.

Mais elle risque de susciter une fois de plus l’ire de Recep Tayyip Erdogan. Le président turc a dénoncé à de nombreuses reprises les poursuites américaines contre Atilla, ex-directeur général adjoint de la banque publique turque Halkbank, comme un "complot" contre la Turquie ourdi par son ennemi Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis.

Lundi encore, dans des déclarations citées par la presse turque, Erdogan qualifiait Atilla d’"innocent".
"Si Atilla devait être déclaré criminel, cela reviendrait presque à déclarer que la République turque est criminelle", a-t-il affirmé.

M. Atilla avait été reconnu coupable le 3 janvier de fraude bancaire et conspiration pour violer les sanctions américaines, au terme de plus de trois semaines d’audiences à Manhattan suivies avec passion par la presse turque.

Les avocats de la défense l’avaient présenté, eux, comme le bouc-émissaire d’un complexe schéma de contournement des sanctions américaines contre l’Iran échafaudé par l’homme d’affaires turco-iranien Reza Zarrab, dont Atilla n’aurait été que le consciencieux exécutant.

Ils avaient fait valoir qu’Atilla n’avait pas personnellement bénéficié de ce trafic, plaidant pour une peine limitée à quelques années de prison tout au plus.

A partir de 2012, d’un juteux trafic d’or entre l’Iran, la Turquie et Dubaï : il a permis à l’Iran, alors étouffé par les sanctions internationales, de percevoir malgré tout des milliards en devises en échange de ses hydrocarbures.

Zarrab, un homme d’affaires turco-iranien célèbre en Turquie, qui avait pris Ankara par surprise à l’automne dernier en acceptant de plaider coupable dans cette affaire et de coopérer avec la justice américaine, avait décrit en détail à la barre l’instauration, à partir de 2012, d’un complexe schéma impliquant trafic d’or et livraisons fictives de nourriture entre l’Iran, la Turquie et Dubaï.

Au total, neuf personnes - dont Zarrab et Caglayan - ont été inculpés par la justice américaine dans cette affaire, mais seul Atilla s’était retrouvé au banc des accusés.

Un « simulacre de procès », pour la Turquie

Aussi clémente que soit la sentence, le ministère turc des Affaires étrangères a réagi mercredi en réaffirmant qu’Atilla était « innocent ». Il a dénoncé un « simulacre de procès », organisé sur la base de « preuves trafiquées et de fausses déclarations fabriquées par l’organisation terroriste de Fethullah Gülen », ennemi juré d’Erdogan réfugié aux Etats-Unis.

Le président Erdogan a plusieurs fois qualifié les poursuites contre Atilla de « complot » contre la Turquie, et l’affaire a contribué à tendre les relations turco-américaines. « Si Atilla devait être déclaré criminel, cela reviendrait presque à déclarer que la République turque est criminelle », affirmait-t-il encore lundi. Quant à Zarrab, sous la protection du FBI depuis qu’il a plaidé coupable, il attend encore de connaître sa peine.

Source : L’Orient le jour

Corruption Escroquerie Gouvernement Iran société USA
Le monumental consulat de Turquie se dévoile
Ali Gedikoglu, visé par une enquête judiciaire
La communauté turque du Limousin divisée après la réélection de Recep Tayyip Erdogan
Le tribunal administratif autrichien confirme l’annulation de la double nationalité aux citoyens turcs
La Turquie et la Grèce se distinguent dans le Top 50 des universités des économies émergentes
La charte illégale signée entre la ville d’Alfortville et la ville de Latchin occupée a été abolie
En Turquie, le gourou créationniste violait des mineures
Des eurodéputés dénoncent le racket organisé à la frontière turco-bulgare
Ankara convoque le chargé d’affaires néerlandais
Reza Zarrab témoin à charge
[Zarrab] : Le banquier turc écope de 32 mois de prison
un escroc fait fortune en vendant des vaches virtuelles
Washington prévient les compagnies turques d’arrêter leurs affaires avec l’Iran
Deux britanniques arrêtés pour propagande terroriste
AUX REGRETS SUCCÈDE L’ESPOIR ?
La Turquie n’entend pas se joindre aux nouvelles sanctions américaines contre l’Iran
Sommet Turquie-Iran-Russie pour tenter de "stabiliser" la Syrie
Trump taxe l’acier et l’aluminium turcs, la livre turque chute de 19% face au dollar
Donald Trump menace la Turquie de sanctions
Les tensions avec les Etats-Unis aggravent les difficultés de l’économie turque
La livre turque touche un nouveau plus bas contre le dollar
Turquie : Erdogan demande le gel des avoirs de ministres américains
Pays-Bas : Un projectile provoque un incendie au consulat turc d’Amsterdam
Un chef d’entreprise turc proche de Fethullah Gülen arrêté à Londres
Le conflit le plus explosif qui couve en Europe
Les prochaines élections turques pas démocratiques, dit le Conseil de l’Europe
La Commission va publier un rapport où elle tacle durement Ankara
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 32