EN ATTENDANT LE BIG MATCH.

Ecrit par Engin, 2018-03-13 11:08:03


EN ATTENDANT LE BIG MATCH.

25ème journée du championnat turc de football. Une constatation, le noyau dur toujours présent en haut du classement, avec l’équipe de Kayseri qui s’accroche au wagon, jouant un peu le rôle de Konya et de Osmanlispor lors de l’exercice 2016-2017.

De l’animation, des buts, des défis tactiques et de l’intimidation à distance par résultats interposés nous préparent un bon vieux derby turc chaud comme la braise,
Vivement samedi.

LA PHYSIONOMIE GÉNÉRALE.

Galatasaray qui gagne une fois de plus, Besiktas aussi, pour prolonger le faux calme plat.
Un état trompeur nuancé par la défaite de Istanbul BB 1 - 4 à Alanya, la jolie localité balnéaire qui a pu compter sur les très incisifs Fernandes (un doublé) et Akbaba (bien qu’expulsé en fin de match), Une ouverture vers la nouveauté bien légère toutefois.

Autrement, la capitale culturelle et touristique a été à l’honneur. Galatasaray a gagné à domicile avec 72% de possession de balle, Konyaspor, pourtant coriace et presque organisé, a donc été défait 1-2 par les sang et or.

Se reportant sur un Eto’o esseulé. Le Fenerbahçe , lui,est revenu gagnant de Malatya (2-0) tandis que le Besiktas l’a remporté contre le Genclerbirligi, dans ce duel opposant Istanbul à Ankara.

Enfin une opposition spectaculaire riche en buts:le 2-2 entre Sivasspor et Kasimpasa.

LE KAYSERISPOR TIENT TÊTE.

Kayseri s’affirme, l’équipe-phare d’Anatolie s’accroche au peloton de tête et accroche ses adversaires avec une colonne vertébrale Saponaru / Turuç / Gyan difficle à bouger même par l’islandais Skulason avec Karaburuk (victoire 3-2). Pendant que Galatasaray confirme être passé à la vitesse supérieure et que Trabzonspor reprend des couleurs (3-1) à Aksihar, notamment grâce à un bon Burak Yilmaz dont le retour en territoire turc fait du bien au championnat comme à lui-même .

L’APPROCHE DU DERBY FENERBAHÇE -GALATASARAY.

Suspense quant à l’issue du derby, de par la nature de la rencontre, l’ambiance sera effervescente à n’en pas douter. Bafetimbi Gomis soigne sa moyenne de buts (terminera-t-il meilleur buteur ?). Un de ses coéquipiers pourrait faire encore mieux que le seconder en se posant comme déterminant pour le classico turc : Sinan Gunus, marqueur deux week-ends de suite... Un élément à surveiller donc. Que ce soit coté rouge et jaune ou coté bleu et jaune, une vitesse de croisière semble atteinte. Le cap sera à déterminer pour un match qui ne se soldera certainement pas par un 0-0, ni en buts ni en cartons. Quelques poteaux ou barres transversales en plus pour la route.

Gianguglielmo /Jean-Guillaume LOZATO, professeur d’italien à L’ENSG et à International Paris School of Business,chargé de cours à l’Université Paris-Est. Auteur de recherches universitaires sur le football italien en tant que phénomène de société. 

A la une football Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 41