Dieppe : la salle polyvalente turque sera prête pour le ramadan

Ecrit par Engin, 2018-01-11 13:41:55


Dieppe : la salle polyvalente turque sera prête pour le ramadan

Avec : Normandie
Religion. La salle polyvalente de l’association turque a commencé à sortir de terre il y a déjà six mois. Ce nouveau bâtiment utile à toute la communauté turque pourrait être fini pour le ramadan.

Les travaux sur le bâtiment de deux niveaux avancent tout doucement à Neuville-lès-Dieppe pas très loin de la mairie du quartier, selon la disponibilité des finances issues uniquement de la communauté turque locale. Ou selon les emplois du temps des adhérents de l’association culturelle turque (ACT) qui ont des compétences dans les métiers du bâtiment et qui viennent donner du temps personnel pour faire avancer les travaux sur le bâtiment. « Nous avons fait certains des travaux par nous-mêmes mais nous avons sous-traité à des entreprises locales la charpente et la couverture. Là, c’est un peu à l’arrêt car nous attendons l’arrivée des fenêtres dans le courant du mois de janvier », explique Seyfettin Bulut, président depuis trois ans de l’association culturelle turque.

L’ACT a décidé de construire ces nouveaux locaux pour répondre aux besoins de la communauté locale implantée depuis longtemps. « Nous sommes environ 80 familles installées ici dans la région dieppoise. Beaucoup de nos parents en provenance du nord-est de la Turquie sont venus au moment de la construction de la centrale nucléaire de Penly et puis se sont établis ici », rappelle-t-il. Pour l’instant, l’ACT dispose de locaux d’une centaine de mètres carrés, répartis entre une salle de prières, trop petite pour pouvoir accueillir tout le monde dans de bonnes conditions et un foyer. C’est un lieu de partage et de convivialité ouvert sur le quartier.

Seyfettin Bulut, aujourd’hui âgé de 47 ans, a connu ce local depuis qu’il est adolescent : « Ici, pendant le week-end, on se rassemble parfois pour regarder les matches de foot et boire un café ou un thé, parfois pour la kermesse. Tout le monde peut venir. » La construction du nouveau bâtiment de 260 m² était un vrai besoin, exprimé depuis longtemps à la fois pour avoir une salle de prières qui puisse accueillir tout le monde, avec un espace pour les femmes, mais aussi un logement convenable pour le nouvel imam, nommé par le consulat turc il y a un mois.

L’ouverture aux autres

Car, à l’heure des prières, ce ne sont pas que des fidèles issus de la communauté turque qui se rassemblent ici en dépit de la barrière de la langue. « Depuis toujours nous accueillons des musulmans venus d’autres pays que la Turquie ; venus de pays arabes mais aussi de différents pays africains. Il y a des Tchétchènes, des Kosovars et des Français convertis. On sait qu’il y a parfois un souci de compréhension lié à la langue turque et, à ce propos, l’État turc a démarré depuis peu des formations pour pouvoir diplômer des imams en langue française. » Mais ce n’est pas le cas pour l’instant de celui qui vient tout juste de prendre ses fonctions à Dieppe.

Seyfettin Bulut souhaite que la construction de la salle polyvalente ne change pas le regard des riverains sur la communauté turque locale et sur leur religion. « Ici à Neuville, depuis que nous y sommes, nous n’avons jamais eu de soucis avec le voisinage. On se connaît bien : quand nous faisons la grande kermesse avant les grandes vacances, tout le monde est là, tous les habitants du quartier participent. Nous avons eu quelques réflexions au tout début des travaux nous faisant remarquer que le panneau avec le permis de construire était un peu caché. Mais il est bien là, visible de la rue. » Les travaux du nouveau bâtiment devraient être terminés pour le début du ramadan 2018 à partir de mi-mai.

« La communauté est très bien intégrée »

Les relations entre la municipalité de Dieppe et la communauté turque locale via notamment l’association culturelle turque sont franches et cordiales. Aussi, la construction de la nouvelle salle polyvalente a été acceptée sans aucun souci. « Il y avait déjà une salle sur le site mais ils étaient à l’étroit pour leurs activités culturelles, leurs réunions familiales, leurs fêtes. Les responsables de l’association étaient venus nous voir depuis longtemps déjà pour exprimer leur volonté d’agrandir leurs locaux, témoigne le maire, Nicolas Langlois. On les a donc autorisés à déposer une demande de permis de construire sur un bout de foncier qui appartient encore à la Ville. Il n’y a eu depuis aucun recours contre ce permis de construire. C’est le signe que la communauté turque est très bien intégrée à Dieppe. Quand ils font la fête dans le quartier, ils ouvrent largement leurs portes à tous. »
À la fin de l’année 2017, à l’occasion de l’interrogation d’un riverain au sujet de cette construction, lors d’une réunion avec les élus dans le quartier de Neuville-lès-Dieppe, le maire a rappelé que la communauté turque est présente à Dieppe depuis quarante ans, particulièrement dans le quartier de Neuville mais aussi à Val Druel « et que depuis, ça se passe bien ».
Pas question par conséquent que ce climat serein et ouvert, de part et d’autre, change parce qu’un équipement polyvalent certes plus visible, avec une nouvelle salle de prière plus vaste, est en train de sortir de terre dans le quartier. Il ne s’agit ni plus ni moins que de permettre à cette communauté de se réunir dans de meilleures conditions aussi bien pour leurs activités culturelles que cultuelles.
La démarche de l’association culturelle turque a été faite en respectant toutes la réglementation requise et une visite de la commission de sécurité sera effectuée avant l’ouverture des locaux et l’inauguration officielle, pour en assurer la conformité, comme cela se passe pour tout établissement recevant du public (ERP).
Mireille LOUBET

A la une France société Turcs
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 44