Tirage de la Champions League : Du chaos dans l’air entre les géants européens (LIVE 12H)

Ecrit par Engin, 2017-12-11 09:41:35


Tirage de la Champions League : Du chaos dans l’air entre les géants européens (LIVE 12H)

Avec RTBF

Des finales de Champions League avant l’heure ?

Avec le Barça, le PSG et les gros clubs anglais dans le pot 1, et le Real Madrid ou la Juventus dans le pot 2, le tirage au sort des huitièmes de finale peut réserver de grandes affiches, ce lundi à Nyon.

Real Madrid - PSG, Bayern Munich - Barça ou Juventus - Manchester City ? Les habituels chocs du printemps deviennent possibles dès le mois de février !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’avec le Real Madrid, Chelsea, et le Bayern, trois des quatre derniers vainqueurs de l’épreuve, accompagnés par la Juventus, finaliste malheureux des éditions 2015 et 2017, le niveau du deuxième chapeau est très relevé cette saison.

Il y aura donc du chaos dans l’air au moment du très attendu tirage au sort, où tous les premiers de groupes voudront éviter les poids lourds et tomber plutôt sur des équipes plus faibles sur le papier comme Séville, Bâle, le Shakhtar Donetsk ou le FC Porto.

Et ce même si un "clasico" Real - Barça n’est pas possible, tout comme un duel entre deux mastodontes de Premier League, en raison de la règle stipulant qu’aucune équipe ne peut affronter une autre formation issue du même Championnat ou de son groupe.

Les Anglais contre le reste

Par exemple, Chelsea, qui ne peut affronter ni les autres clubs anglais (Tottenham, Manchester City, Manchester United, Liverpool) ni l’AS Rome, n’aura que trois adversaires possibles : le Barça, Besiktas et... le PSG, déjà croisé trois fois lors des quatre dernières éditions.

A l’inverse, les clubs non-anglais auront sur le plan statistique pas mal de chance de devoir traverser la Manche pour disputer leur prochain match européen à l’extérieur, en février ou mars prochain, en raison de la présence record des représentants de Premier League.

Les deuxièmes comme le Real, qui vise un triplé historique, ou le Bayern, verraient d’un bon œil un adversaire tel que Besiktas (qualifié à ce stade pour la première fois de la C1 nouvelle formule), voire l’AS Rome.

Mais le club turc apparaît comme un tirage piège avec ses bonnes individualités (Pepe, Quaresma, Babel, Talisca, Tosun) et son ambiance de feu à domicile, tandis que la Roma a su s’extirper d’un groupe où figuraient Chelsea et l’Atletico Madrid, double finaliste de la Champions League (2014, 2016).

Chapeau 1

Tottenham (ENG), FC Barcelone (ESP), Manchester City (ENG), Besiktas (TUR), Paris SG (FRA), Manchester United (ENG), AS Rome (ITA), Liverpool (ENG)

Chapeau 2

Real Madrid (ESP), Bayern Munich (GER), Chelsea (ENG), Bâle (SUI), Juventus Turin (ITA), Séville FC (ESP), Shakhtar Donetsk (UKR), FC Porto (POR)

A la une Beşiktaş Ligue des champions
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 17