22e Congrès mondial du pétrole à Istanbul, espérant un rebond des prix

dimanche 9 juillet 2017, par Hakan

L’industrie mondiale du pétrole et du gaz se rassemble de dimanche à jeudi à Istanbul pour le 22e Congrès mondial du pétrole, alors que les prix de l’or noir peinent toujours à remonter malgré l’action de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Il y a trois ans, la précédente édition s’était tenue dans un monde ou le pétrole était encore à 100 dollars le baril, juste avant la chute brutale des cours, plombés par une offre surabondante alimentée par le boom des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis.

L’ambiance est bien différente aujourd’hui, avec des prix du brut qui se maintiennent durablement sous les 50 dollars le baril, mettant sous pression les compagnies pétrolières et la plupart des pays producteurs très dépendants de la manne des hydrocarbures.

Une réunion entre ministres des pays impliqués dans l’accord est prévue à la fin du mois, mais selon l’agence Bloomberg, citant des responsables russes s’exprimant sous couvert d’anonymat, Moscou s’opposera à une prolongation ou à un renforcement des quotas actuellement en vigueur.

A cela s’ajoute une production venue de Libye et du Nigeria qui est repartie à la hausse ces dernières semaines, rajoutant encore plusieurs centaines de milliers de barils par jour sur le marché.

Source : avec AFP


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |