Turquie : trois journalistes d’une agence progouvernementale enlevés par le PKK

lundi 22 février 2016, par Hakan

Les faits se sont produits à Nusaybin, dans le sud-est turc, où les forces de sécurité avaient mené ces derniers mois une vaste opération contre les terroristes kurdes.

Trois journalistes travaillant pour l’agence de presse progouvernementale Anatolie ont été enlevés dimanche par des terroristes du PKK lors d’une mission dans le sud-est de la Turquie, a rapporté Anatolie. Les faits se sont produits à Nusaybin, district de la province de Mardin, où les forces de sécurité avaient mené ces trois derniers mois une vaste opération contre les terroristes du PKK tout comme dans d’autres districts de cette zone, a précisé l’agence. Les terroristes PKK ont relâché dimanche trois journalistes turcs enlevés vendredi dans le sud-est de la Turquie, a rapporté l’agence de presse privée Dogan.

Anatolie est la plus grande agence de presse locale de Turquie et dispose d’un vaste réseau de journalistes à travers la Turquie ainsi qu’à l’étranger. Nusaybin a été l’une des villes du sud-est anatolien où de violents combats se sont produits entre le PKK et les forces turques depuis la reprise des combats l’été dernier entre Ankara et les terroristes kurdes armés, après une accalmie de deux ans.

Les combats dans la zone ont fait de nombreux morts de part et d’autre (250 militaires et policiers et plus de 750 terroristes, selon l’armée) et quelque 200 civils auraient perdu la vie depuis l’instauration des couvre-feu en décembre dernier, selon les ONG. Les dirigeants turcs ont accusé le PKK et la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG) d’être derrière l’attentat à la voiture piégée survenu jeudi à Ankara, qui a fait 28 morts.

Le PKK est classé sur la liste des organisations terroristes par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union Européenne.

Mise à jour - 22/02/2016 à 14h07-

Source : avec AFP


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |