Turquie : Le Président Erdogan annonce la fermeture des écoles militaires

dimanche 31 juillet 2016, par Hakan

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé la fermeture des écoles militaires et l’ouverture d’une université de la Défense Nationale.

Erdogan a fait ces déclarations dans la soirée du samedi 30 juillet, dans une émission diffusée par la chaîne d’information turque "A Haber", au sujet de la tentative de soulèvement militaire du 15 juillet.

"L’ensemble des Commandements des Forces armées va être relié au ministère turc de la Défense", a-t-il dit.

Erdogan a ensuite annoncé "qu’il se pourrait que le service national de renseignement (MIT) et les chefs d’état-major de l’armée soient reliés à la présidence".

"Les discussions avec les leaders des partis de l’opposition sont en cours. Nous allons essayer d’introduire une petite réforme constitutionnelle qui permettra de relier directement le service de renseignement et les chefs d’état-major de l’armée, à la présidence", a-t-il déclaré.

"Nous allons procéder à la fermeture des écoles militaires. Cependant, nous allons former une Université de la Défense Nationale. Sous celle-ci, il y aura l’école militaire de terre, l’école militaire navale et l’école militaire de l’air", a-t-il encore dit.

Par ailleurs, Erdogan a indiqué qu’une académie de la Gendarmerie sera formée et que l’ensemble des hôpitaux militaires seront reliés au ministère turc de la Santé.

Le Président turc est ensuite revenu sur la solidarité exprimée par certains pays à l’égard de la Turquie, contre la tentative de putsch militaire.

Parmi eux, Erdogan a mentionné l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, qui l’a contacté à de nombreuses reprises, à la suite du 15 juillet.

"L’émir du Qatar a ensuite contacté de manière continue le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles, Berat Albayrak, pour s’informer concernant les développements et affirmer la présence du Qatar aux cotés de la Turquie", a-t-il dit.

Par ailleurs, le ministre qatari des Affaires étrangères s’est rendu en Turquie, samedi, pour transmettre certains messages d’Al Thani, a affirmé Erdogan.

Précisant que des appels téléphoniques leur sont parvenues d’autres pays, Erdogan a affirmé que son homologue russe, Vladimir Poutine l’a appelé le deuxième jour de la tentative de soulèvement militaire et qu’ensuite, les Etats-Unis et certains leaders des pays européens l’ont aussi contacté.

"Ils nous ont félicité pour la lutte que nous avons menée contre les putschistes mais personne n’a pris la peine de se déplacer ou d’envoyer un ministre ou une autorité concernée", a-t-il critiqué.

Enfin Erdogan a annoncé que le 7 aot prochain, une "garde de la Démocratie totalement particulière" pourrait être organisée à Istanbul, en évoquant la participation des Commandements des forces armées, des artistes, des sportifs, et des leaders des partis politiques.

Depuis le 15 juillet, les citoyens turcs remplissent les grandes places des villes turques durant toute la nuit, pour veiller sur la Démocratie.

"L’accélération du processus de normalisation est très très important pour notre pays", a souligné Erdogan.

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |