"Les aéroports turcs sont plus sécurisés que ceux d’Europe"

mardi 29 mars 2016

Les aéroports turcs sont plus sécurisés que ceux d’Europe, a affirmé le membre du Conseil d’administration du groupe d’entreprises turc, TAV Aéroports, Sani Sener.

Sener, par ailleurs directeur exécutif du groupe, a déclaré à l’Agence Anadolu que la sécurité des aéroports en Turquie et dans le monde entier est assurée par les forces de sécurité du pays mais que les agents privés assurent aussi une partie de la mission.

Il a noté que les yeux sont maintenant tournés vers les complexes aéroportuaires depuis l’attentat terroriste commis à Zaventem, le 22 mars à Bruxelles, faisant une quinzaine de victimes et des centaines de blessés.

"En Europe, il n’y a pas de détecteurs ’x-ray’ à l’entrée des bâtiments aéroportuaires, donc il n’y a aucune fouille. Tout le monde peut y entrer, contrairement aux applications sécuritaires dans les aéroports en Turquie", a-t-il affirmé.

Et de poursuivre : "Nous pensions même à réduire ces mesures sécuritaires pour nous adapter à l’Europe. Les premiers détecteurs ’x-ray’ `æ l’entrée de l’aéroport d’Izmir [ouest de la Turquie] avaient été même enlevés après une décision de la commission sécuritaire. Cela dépend du flux et du confort des passagers. Mais nous avons remis ces machines après la recrudescence des actes terroristes."

Sener a rappelé qu’il est aussi membre du Conseil d’administration de l’Union mondiale des Aéroports auprès de laquelle il représente l’Europe.

"Après les événements survenus à Bruxelles, le Secrétaire général de l’Union des Aéroports d’Europe m’a appelé pour me poser des questions sur les détecteurs ’x-ray’ ", a-t-il fait savoir, poursuivant :’"Est-ce qu’il y a trop de temps d’attente ?’, m’a-t-il demandé. J’ai dit que c’est un aspect qu’on peut gérer. La sécurité des passagers étant plus importante que leur confort. Nos passagers qui s’énervaient à cette application de détecteurs s’en réjouissent maintenant."

Le directeur a rappelé qu’en Turquie, les passagers passent d’abord par des détecteurs ’x-ray’, ensuite leur bagages passent par des détecteurs tomographiques et finalement, les passagers sont de nouveau fouillés une dernière fois après avoir présenté leur passeport.

Sener a assuré que les aéroports en Turquie sont plus sécurisés que ceux en Europe, à cause de la situation géopolitique de la Turquie, ainsi que des actes terroristes qu’elle subi.

"Les machines utilisées en Europe sont aussi utilisées par nous, mais les nôtres sont meilleures car nos aéroports sont plus jeunes", a-t-il dit.

Selon le chef exécutif de la TAV, le groupe est devenu une marque mondiale et suit les aéroports en Asie du Sud-Est, en Afrique et au Moyen-Orient.

"Nous participerons aux appels d’offre qui garantissent une croissance logique, sans risquer de perte pour notre entreprise, nos investisseurs, nos employés ou nos clients", a ajouté Sani Sener.

"En 2010, nous exploitions dix aéroports, a-t-il fait savoir. Nous en exploitons quatorze maintenant. Nous avons aussi participé aux appels d’offre pour cinq aéroports aux Philippines, nous attendons les résultats."

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |