La France se dit contre le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes

mardi 1er mars 2016

La France a affiché son opposition à l’initiative de certains parlementaires européens de retirer le PKK de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne (UE), estimant que les raisons qui ont précédé à son inscription "restent pleinement valables".

Interrogé sur l’initiative d’Ana Gomes, députée portugaise au Parlement européen, qui cherche à "déblacklister" le PKK à l’échelle européenne, le Quai d’Orsay a souligné que la position de la France à l’égard de cette organisation reste "claire et constante".

"La position de la France est claire et constante : le PKK est un groupe inscrit sur la liste des organisations terroristes établie par l’Union européenne", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration à Anadolu.

"Les raisons qui ont présidé à son inscription restent pleinement valables", a renchéri le Quai d’Orsay dans sa déclaration.

La France condamne par ailleurs la reprise par cette organisation des actions armées sur le sol turc depuis le 22 juillet dernier, a relayé la même source.

Proposée conjointement le mois dernier par Ana Gomes et Marie-Christine Vergiat (Front de Gauche) et signée par plus de 100 eurodéputés, la pétition appelle au retrait du PKK de la liste des organisations terroristes, soutenant que cela contribuerait à "l’instauration de la paix, du dialogue et des négociations" en Turquie.

Le PKK est inscrit sur la liste des organisations terroristes de l’UE depuis 2004, qui contient entre autres le groupe basque ETA et le palestinien Hamas.

La porte-parole de la Commission européenne Maja Kocijancic avait réitéré quelques jours après le lancement de la pétition, la volonté de l’UE de maintenir le PKK sur cette liste, évoquant notamment les récents attentats perpétrés par ce dernier sur le sol turc.

Outre l’UE, le PKK est reconnu comme une organisation terroriste par l’OTAN, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Turquie.

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |