Cavusoglu appele la communauté internationale à soutenir la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme

samedi 19 mars 2016

Le ministre turc Le ministre turc des Affaires Etrangères, Mevlut Cavusoglu, a appelé la communauté internationale et l’Europe à soutenir la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme.

Cavusoglu s’est exprimé, samedi, sur l’attentat-suicide qui a frappé dans la matinée le quartier de Beyoglu à Istanbul, lors de la conférence de presse conjointe réalisée avec son homologue iranien, Jevad Zarif , en visite officielle en Turquie.

« Le terrorisme a encore une fois montré son visage traître et infâme en visant des civils », a-t-il déclaré après avoir présenté ces condoléances aux proches des victimes.

Le ministre a ensuite rappelé que la Turquie poursuivra jusqu’à la fin et avec détermination son combat contre le terrorisme.

« Nous attendons du monde entier et de l’Europe en particulier, qu’ils agissent avec nous contre le terrorisme sans y mettre de conditions », a-t-il dit.

Dans ce sens, Cavusoglu a indiqué que l’Iran et la Turquie vont renforcer d’avantage leur coopération contre le terrorisme, précisant que les ministres de l’Intérieur des deux pays vont se rencontrer très prochainement.

Par ailleurs, le président Iranien, Hassan Ruhani, se rendra prochainement en Turquie pour la réunion du Conseil de Niveau Supérieur de Coopération entre les deux pays.

Les deux ministres ont également traité des échanges commerciaux entre les deux voisins, affichant la volonté d’atteindre un volume de 30 milliards de dollars US d’échanges commerciaux en développant notamment le secteur du tourisme.

La coopération énergétique a aussi été abordée lors de la rencontre des deux chefs de la diplomatie.

Concernant la Syrie, Cavusoglu a expliqué que les deux pays ont travaillé ensemble pour l’accord de cessez-le-feu, ajoutant que l’unité territoriale de la Syrie est essentielle pour la Turquie et l’Iran.

« Le monde entier a vu que le but du PYD est de diviser la Syrie, et avec l’Iran nous y sommes opposés », a-t-il ajouté.

« Nous avons aussi discuté des situations au Yémen, en Irak et en Libye, a-t-il poursuivi. La coopération entre les pays musulmans est nécessaire pour la stabilité de la région. Nous souhaitons que les désaccords qui ont été rencontrés entre l’Iran et l’Arabie Saoudite soient surmontés dans un esprit de fraternité. Nous poursuivrons nos efforts pour que cette situation entre deux pays frères soit surmontée et nous espérons que le Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique sera bénéfique dans ce sens. »

Par la suite, Cavusoglu est revenu sur l’accord trouvé entre la Turquie et l’Union Européenne (UE) sur la question des réfugiés lors du sommet de Bruxelles.

« L’accord sur le renvoie des migrants illégaux arrivant sur les îles grecques sera en vigueur à partir du 20 mars, a-t-il indiqué. Pour chaque migrant irrégulier que nous allons reprendre, nous allons envoyer de manière légale un réfugié syrien vers l’UE. »

Revenant sur les polémiques autour de l’aide de 3 milliards d’euros que l’UE va verser à la Turquie pour les réfugiés syriens, Cavusoglu a rappelé que la Turquie a dépensé à elle seule plus de 10 milliards d’euros pour les réfugiés, poursuivant :

« Les 28 pays de l’Union trouvent-ils que la somme de trois milliards d’euro est trop importante pour eux ? ».

Enfin, concernant l’exemption de visas européens pour les ressortissants turcs, Cavusoglu a expliqué qu’elle entrera en vigueur au mois de juin si la Turquie réalise les réformes nécessaires avant le 4 mai.des Affaires Etrangères Mevlut Cavusoglu a indiqué que l’Iran et la Turquie vont renforcer d’avantage leur coopération contre le terrorisme, précisant que les ministres de l’Intérieur des deux pays vont se rencontrer très prochainement.

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |