"A long terme, la Russie a besoin du gazoduc Turkish Stream" (experts)

jeudi 31 mars 2016

Selon David Livingston, expert en énergie au sein de l’Institut Carnegie de Bruxelles, la Russie aura d’autant plus besoin du gazoduc Turkish Stream que le projet Gazoduc Nord Stream avec l’Allemagne pourrait être annulé.

Il estime cependant que tant que les relations diplomatiques entre la Turquie et la Russie ne se seront pas normalisées, il ne faut pas s’attendre à une évolution significative concernant Turkish Stream.

« Le projet garde tout son intérêt, il est simplement pris dans les méandres de la politique. La vraie question est de savoir qui a le plus besoin de ce projet. A court et moyen termes la Turquie a besoin de pouvoir acheminer plus de gaz. Mais à long terme, c’est pour la Russie que ce projet est essentiel », a-t-il affirmé.

Pour Livingstone, les opportunités offertes par Nord Stream peuvent être directement assurée par Turkish Stream.

« Si Nord Stream est annulé, la Russie aura encore plus besoin de Turkish Stream dans une période où Moscou est extrêmement dépendante du marché chinois », a-t-il précisé.

Pour Emin Akhundzada, Secrétaire général adjoint de l’Institut de stratégie Hazar, le projet Turkish Stream est plus important pour la Russie que pour la Turquie, mais il peut être bénéfique pour celle-ci aussi à long terme.

« Il pourra permettre à la Turquie de devenir un centre essentiel et stratégique en matière d’énergie. Mais la Russie veut dominer ce projet et utiliser la Turquie comme simple chemin de transit de son gaz », a-t-il dit.

Pour cet expert, la Turquie a besoin de diminuer sa dépendance en gaz envers la Russie, surtout face aux mesures économiques prises par Moscou depuis le début de la crise diplomatique entre les deux pays.

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |