Un soldat tué dans une attaque du PKK contre Kemal Kılıçdaroğlu

vendredi 26 août 2016, par Engin

Un soldat tué dans une attaque du PKK contre Kemal Kılıçdaroğlu

Un soldat turc a été tué jeudi lorsque des terroristes de PKK ont ouvert le feu sur un convoi transportant le président du Parti républicain du peuple Kemal Kılıçdaroğlu (CHP, social-démocrate), principal parti d’opposition en Turquie, à Artvin (nord-est) mais ce dernier n’a pas été blessé, ont annoncé les médias.

"Des terroristes ont tiré sur des membres de la gendarmerie qui protégeaient le convoi", a déclaré le ministre de l’Intérieur Efkan Ala à la télévision. Le ministre a attribué l’attaque au terroristes du PKK, précisant qu’une opération avait été lancée dans la zone.
M. Ala a indiqué que trois soldats avaient été blessés. Mais selon l’agence Anadolu, l’un d’entre eux est mort des suites de ses blessures.

M. Kilicdaroglu circulait en voiture lorsque des terroristes ont ouvert le feu sur le convoi. Des accrochages se sont ensuivi entre les forces de l’ordre et les terroristes, a rapporté l’agence Anadolu.
"J’ai été évacué de la zone de combat et les mesures de sécurité nécessaires ont été prises", a déclaré M. Kilicdaroglu par téléphone à la chaîne de télévision CNN-Türk.
M. Kilicdaroglu se trouvait dans cette province proche de la mer Noire pour participer à un rassemblement où il devait prononcer un discours, selon l’agence de presse privée Dogan.

Le président Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre Binali Yildirim ont été informés de l’attaque, a indiqué un responsable turc sous le couvert de l’anonymat. Selon CNN-Türk, ils ont tous deux appelé M. Kilicdaroglu pour lui faire part de leur soutien.

Au cours des dernières semaines, les principaux dirigeants de l’opposition, dont M. Kilicdaroglu, avaient marqué leur solidarité avec le gouvernement à la suite de la tentative de coup d’Etat le 15 juillet.
"Ces terroristes ne parviendront pas à fragiliser l’unité de la Turquie (...) ni à atteindre leurs ambitions. Ils recevront la punition qu’ils méritent", a déclaré M. Yildirim.

De son côté, le leader du MHP Devlet Bahceli a fait part sur Twitter de ses "meilleurs voeux" à M. Kilicdaroglu et au CHP, en "condamnant fermement cette attaque terroriste".

Le PKK avait déjà mené des attaques dans cette région du nord-est du pays, pourtant éloignée de sa zone d’opération traditionnelle.
Le conflit, qui a repris l’été dernier après deux ans et demi de trêve, a fait plus de 40.000 morts depuis le début de la rébellion kurde, en 1984.


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |