Santini et Pasqua jugés pour détournements

jeudi 25 octobre 2012

La donation d’œuvres d’art par le collectionneur Jean Hamon (à droite) s’est terminée par un fiasco mais André Santini et Charles Pasqua doivent aussi s’expliquer sur environ 750000 € de factures indues, ou correspondant à des prestations surévaluées. | (LP/D. GOLDSZTEJN/O. CORSAN/fédéphoto/J. GRAF.)

Serpent de mer judiciaire, l’affaire de la Fondation Hamon, un lieu d’exposition d’art contemporain qui devait être bâti sur l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux, échoue enfin devant le tribunal correctionnel de Versailles. A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 26 octobre, deux poids lourds de la politique, André Santini, 72 ans, et Charles Pasqua, 85 ans, comparaissent pour « détournement de fonds publics ». (...)


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |