19 mai 2024

36 visites en ce moment

100e anniverssaire de la république de Turquie

Actualité

REVUE DE PRESSE DU 1er NOVEMBRE 2017

Publié le | par Dilek | Nombre de visite 494
REVUE DE PRESSE DU 1er NOVEMBRE 2017

L’équipe tient à souligner que les informations émises dans cette revue de presse ne reflètent pas nécessairement son opinion. Elle s’adresse à un public qui souhaite connaître les sujets traités par les médias francophones relatifs à la Turquie.

Revue de presse du 1er novembre
©Turquie-News 2017

REVUE DE PRESSE DU 1er NOVEMBRE

Les 94 ans de la République Turque.
Nous constatons avec une certaine désolation que le 94ème anniversaire de la République turque, le 29 octobre n’a pas été évoqué dans l’ensemble de la presse francophone. A l’exception de médias francophones d’Afrique. Les journaux guinéen et sénégalais rendent compte de réceptions organisées dans les ambassades de Turquie. La présence de hauts membres du gouvernement, de diplomates, chefs des forces armées, artistes pour la célébration du 94ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance de la République de la Turquie est un indicateur de bonnes relations guinéo-turque souligne LE GUINEE NEWS. A Dakar, l’art turc est à l’honneur à l’occasion de l’anniversaire de la République nous informe L’AGENCE DE PRESSE SENEGALAISE (APS), l’artiste peintre Melek Ozdilek expose ses œuvres et la troupe folklorique « Young folk dancing assembly » donne une représentation au Grand Théâtre national. Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations à son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan, apprend-t-on dans EL MOUDJAHID. Il a insisté, à cette occasion, sur l’importance de l’amitié entre les deux pays et l’approfondissement du partenariat économique bilatéral. TURQUIE NEWS, quant à lui, rappelle les circonstances de la naissance de la République. Les Turcs, avec son leader Mustafa Kemal Atatürk, n’ayant pas accepté le traité de Sèvres en 1920 ont mené la guerre d’indépendance, qu’ils ont emportée. Après la victoire, Mustafa Kemal a aboli le califat et a fondé la République laïque dont il a été le premier Président. Le nouveau régime se dote d’une constitution en avril 1924. Elle affirme le caractère intangible de la République, contre toute tentation de retour à l’ordre social et politique ancien. Elle promeut la citoyenneté turque (“Tous les habitants de la Turquie, sans distinction de religion ou de race, sont qualifiés de Turcs”) et proclame la langue turque comme langue officielle de la République rappelle l’article.

Une dame de fer à la tête du "bon" parti

IYI, traduction littérale de bon, nom du nouveau parti qui vient d’être crée par une ancienne ministre de l’intérieur de 1996 à 1997 et personnage politique incontournable du nationalisme turc, Meral Akşener, apprend-t-on. Elle se fixe comme mission de battre l’AKP au pouvoir depuis 15 ans pour les élections de 2019. La presse francophone s’intéresse à l’émergence de IYI parti. RFI présente cet ancien membre du parti nationaliste MHP comme un personnage charismatique et une excellente oratrice. Elle a pour ambition d’être la seule alternative possible au président turc Recep Tayyip Erdoğan, précise la radio. FRANCE INFO met en avant son intransigeance, d’où la comparaison avec Margaret Thatcher ou à "Asséna", du nom d’une louve faisant partie de la mythologie turque ajoute LE POINT. Malgré la forte personnalité de Meral Akşener, le pari semble compliqué, explique la journaliste. En effet, le Président turc règne sans limite, tel un sultan conclut la correspondante. Un article de l’AFP, récupéré entre autres par FRANCE SOIR, restitue les déclarations lors du lancement de sa formation politique à Ankara "Nous avons de l’espoir, des rêves. (...) Nous avons de la force", a déclaré Mme Akşener, "Nous voulons une Turquie juste (...), nous voulons une société libre". Le journal rappelle que les élections de 2019 entérineront le passage de la Turquie d’un système parlementaire à un système présidentiel, approuvé par référendum en avril dernier. Beaucoup de membres du MHP et un élu du CHP, Aytun Ciray, ont quitté leur parti pour rejoindre ce mouvement politique dans l’espoir de concurrencer l’AKP. Selim Sazak, analyste politique turc au Delma institute à Abou Dhabi, considère qu’il ne suffit pas d’être seulement anti- Erdoğan pour gagner les élections. Amanda Paul, spécialiste de la Turquie à l’European Policy Center à Bruxelles quant à elle, estime que cette organisation a "le potentiel pour être plus efficace que ceux qui existent déjà".

La Turquie : au rythme des procès et des arrestations.

Des membres présumés de l’Etat islamique arrêtés

Repris dans les colonnes des médias francophones, l’agence progouvernementale ANADOLU, a annoncé l’arrestation d’une centaine de membres de l’Etat islamique. Une opération a été menée entre samedi et dimanche dans l’ensemble du pays. Samedi, la police a interpelé 49 membres présumés de l’EI dans la capitale turque, dimanche 22 personnes dans la province d’Erzurum (Est), et 39 autres dans la province de Bursa (Nord-Ouest) ont été arrêtées révèle OUEST France. 28 individus de nationalité syrienne et 2 azerbaidjanaises se trouvent parmi les suspects souligne le journal. Le journal régional SUD OUEST et LE MONDE indiquent que les autorités avec cette interpellation ont réussi à déjouer un attentat qui se préparait lors de la Fête nationale turque célébrée ce dimanche selon l’agence Anadolu. Ils rappellent que le dernier attentat commis par l’Etat islamique a fait 39 morts dans une discothèque la nuit du nouvel an.

Reprise du procès de de 221 instigateurs présumés de la tentative de coup d’Etat de juillet 2016

A Ankara, le procès de présumés putschistes a repris ce lundi peut-on lire dans l’hebdo L’EXPRESS. Les prévenus sont accusés de tentative de renversement de l’ordre constitutionnel et appartenance à une organisation "terroriste". Ils risquent la perpétuité, la séance, détaille l’article, a débuté avec la défense d’Ali Gültekin, ancien commandant de l’état-major. Il rappelle par ailleurs que 250 personnes et 24 putschistes sont morts lors de ce coup d’état manqué. Depuis, précise-t-il les arrestations et les purges touchent aussi les journalistes critiques comme Asli Erdoğan qui est en liberté conditionnelle, les militants de droits de l’homme dont des responsables d’Amnesty International en Turquie, poursuivis pour activités "terroristes". L’ensemble des accusés ont été remis en liberté conditionnelle, sauf Taner Kiliç, président d’Amnesty International en Turquie, accusé de liens avec le putsch manqué. Ces procès, soutient l’hebdo, sont suivis de près par la communauté internationale.
D’ailleurs, LE MONDE consacre un article à un autre procès des militants des droits de l’homme qui sont en liberté conditionnelle excepté Taner Kiliç, le président d’Amnesty International Turquie. La prochaine audience aura lieu le 22 novembre. Les militants nient toute implication avec les organisations terroristes citées. Le journal rappelle que l’arrestation de l’Allemand M. Steudtner, spécialiste de la « non-violence », a dégradé les relations entre Ankara et Berlin. Baris Yarkadas, député du parti kémaliste le CHP se désole : « Tous ces procès contre les défenseurs des droits de l’homme, les intellectuels, les journalistes sont absurdes. On peut dire que c’est une chasse ouverte contre les opposants. Cela signifie que l’institution judiciaire en Turquie ne fonctionne plus, et ce constat ne date pas d’hier ». « Un système parallèle a été mis en place, qui fonctionne en dehors de toutes normes juridiques et éthiques. Tout est très organisé » affirme le député.
Le quotidien LA CROIX reprend également cette info mercredi en rapportant les déclarations d’Andrew Gardner, chercheur au sein de la branche turque de l’organisation " C’est une menace existentielle pour Amnesty International. C’est le signe que nous tous pourrions-nous retrouver avec eux derrière les barreaux en raison de nos activités quotidiennes " atteste-t-il. Une jeune femme travaillant dans une petite ONG raconte ses angoisses quotidiennes « Nous sommes devenus paranoïaques : on échange avec la messagerie sécurisée Telegram, crypte nos documents… Comme si nous étions coupables de quelque chose, alors que ces informations ne sont en rien illégales ! " reconnait-elle.
Autre reprise de procès, celui de collaborateurs du journal d’opposition Cumhuriyet avertit LE FIGARO. 17 dirigeants, journalistes et autres employés sont accusés d’"activités terroristes". Ils risquent jusqu’à 43 ans de prison. Ces procès symbolisent les atteintes à la liberté de la presse s’inquiète le journal.

Des vacances à Bodrum qui virent au cauchemar pour des jeunes belges

Selon la presse belge, cinq jeunes Bruxellois ont été arrêtés, relâchés puis arrêtés de nouveau, puis blanchis et expulsés en septembre dernier alors qu’ils passaient des vacances dans la station balnéaire de Bodrum. Ils ont été soupçonnés d’appartenir à un groupe terroriste d’Etat Islamique. Maitre Vincent Lurquin, l’avocat des jeunes, indique leur intention de porter plainte contre X apprend-t-on dans LA LIBRE BELGIQUE."Sur place, c’était les vacances. On profitait vraiment. Et puis, le sixième jour, le 10 septembre, les ennuis ont commencé" déclare M sur LA RTBF. Il relate l’arrestation en soulignant que le personnel de l’hôtel a fait office de traducteur. La première raison donnée est un problème de visa témoigne le jeune. Il reste en détention jusqu’à leur passage devant un juge. Les autorités turques leurs signalent que leur interpellation est due à la demande de la Belgique, qui nie toute implication. Chose étrange poursuit le media, en Belgique, les jeunes apparaissent pourtant dans un dossier, non pas traité par le Parquet fédéral (compétent en matière de terrorisme) mais par le parquet de Bruxelles. Pour la police turque, les Bruxellois de Molenbeek ont le profil de jeunes qui transitent par la Turquie pour la Syrie ou l’Irak. Ces vacanciers, de retour en Belgique, n’ont pas compris et attendent une explication car chaque camp se renvoie la balle, explique-t-il. Leur séjour a été traumatisant se désole LA RTBF, une personne n’a pas repris son travail depuis et une autre consulte un psychologue

Fin de situation irrégulière pour des Sénégalais

Le site de DAKAR ACTU se réjouit de la régularisation de 1444 Sénégalais vivant en Turquie. Ils pourraient obtenir prochainement une carte de séjour en s’inscrivant sur la plateforme électronique (e-ikamet.goc.gov.tr) des Services de l’émigration de la Turquie nous apprend le journal. Cette régularisation arrive après un entretien avec le Ministre Turcs de l’intérieur, Suleyman Soylu. L’ambassadeur du Sénégal à Ankara, Moustapha Mbacké se félicite de la régularisation de ses concitoyens. Dans METRO DAKAR on peut lire le communiqué de l’ambassade du Sénégal en Turquie qui met en avant l’amitié qui lie les deux pays et la consolidation des relations bilatérales multidimensionnelles.

Un exemple d’interculturalité par excellence

C’est assez cocasse, un artiste franco-Turc, Rusen Yildiz, issu de l’immigration turque des années 70, fait une tournée en Turquie. Il vient présenter son spectacle dans la tradition de Karagöz, théâtre d’ombres turc, dans des structures françaises, Istanbul, Bursa, Ankara, qui s’intitule "Faudrait être un âne". Il met en scène des marionnettes qu’il fabrique lui-même en reprenant des histoires de la figure emblématique de Nasreddin Hoca, pointe-t-il. Le site LE PETIT JOURNAL.COM dresse un portrait du montreur d’ombres qui s’amuse en affirmant "D’habitude, les Turcs vont en Europe pour gagner leur vie. Moi, j’ai fait la route pendant trois jours en camionnette pour venir travailler en Turquie.". L’artiste se sert de Karagöz, qui est inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, précise l’article, afin d’aborder des sujets divers et variés et d’actualités. L’article rappelle qu’il y a aussi un côté d’éducation populaire, comme l’en atteste ses interventions dans des centres sociaux, des établissements scolaires où il aime dialoguer avec les spectateurs et les participants souligne l’artiste.

LIENS
  http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/turquie-qui-est-meral-aksener-la-dame-de-fer-qui-se-dresse-contre-erdogan_2438143.html
  http://www.francesoir.fr/actualites-monde/la-dame-de-fer-turque-lance-son-parti-pour-defier-erdogan
  http://www.lepoint.fr/monde/la-dame-de-fer-turque-defie-erdogan-avec-un-nouveau-parti-25-10-2017-2167283_24.php
  https://www.rts.ch/info/monde/9029324-la-dame-de-fer-turque-lance-son-parti-pour-defier-le-president-erdogan.html
  http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/turquie-qui-est-meral-aksener-la-dame-de-fer-qui-se-dresse-contre-erdogan_2438143.html
  http://www.rfi.fr/europe/20171025-turquie-ex-ministre-meral-aksener-lance-parti-defier-erdogan
  https://guineenews.org/conakry-la-fete-de-lindependance-de-la-turquie-celebree-avec-faste/
  http://aps.sn/actualites/culture/article/le-94eme-anniversaire-de-la-proclamation-de-la-republique-turque-celebre-a-travers-l-art
  http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/115680
  http://turquie-news.com/spip.php?page=article&id_article=47114
  http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/turquie-reprise-du-proces-des-instigateurs-presumes-du-putsch-manque_1956142.html
  http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/10/28/arrestation-en-turquie-de-49-membres-presumes-de-l-organisation-etat-islamique_5207281_3214.html
  http://www.lepoint.fr/monde/turquie-61-membres-presumes-de-l-etat-islamique-arretes-29-10-2017-2168405_24.php
  https://www.ouest-france.fr/monde/turquie/turquie-arrestation-de-61-membres-presumes-de-l-etat-islamique-5346255
  http://www.sudouest.fr/2017/10/28/49-membres-presumes-de-daesh-arretes-en-turquie-3901778-4803.php
  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/31/97001-20171031FILWWW00100-reprise-des-proces-des-journalistes-accuses-de-terrorisme.php
  http://www.dakaractu.com/TURQUIE-1444-senegalais-en-situation-illegale-regularises_a141049.html
  https://www.metrodakar.net/international/turquie-erdogan-regularise-situation-de-1444-senegalais/
  http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/10/25/la-turquie-et-son-cher-ennemi-americain_5205770_3232.html
  https://www.la-croix.com/Journal/En-Turquie-mission-presque-impossible-defenseurs-droits-lhomme-2017-10-26-1100887154
  http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/10/25/en-turquie-huit-militants-des-droits-de-l-homme-remis-en-liberte-conditionnelle_5205976_3214.html
  http://www.lalibre.be/actu/international/cinq-bruxellois-incarceres-en-turquie-pour-soupcons-de-djihadisme-veulent-porter-plainte-59f71dc4cd703cdd7529c09f
  https://www.rtbf.be/info/societe/detail_djihadisme-cinq-jeunes-de-bruxelles-portent-plainte-apres-avoir-ete-incarceres-une-semaine-en-turquie?id=9749517
  https://lepetitjournal.com/istanbul/communaute/karagoz-rusen-yildiz-montreur-dombres-et-de-realites-160613


Lire également
"Kebab", la Turquie demande sa reconnaissance dans l'UE

"Kebab", la Turquie demande sa reconnaissance (…)

3 mai 2024

Le vent tourne-t-il enfin pour la Turquie ?

Le vent tourne-t-il enfin pour la Turquie ?

15 août 2023

La start-up Getir quitte les États-Unis et l'Europe, se recentrera sur la Turquie

La start-up Getir quitte les États-Unis et (…)

3 mai 2024

France : Mort cérébrale d'un jeune d'origine turque blessé lors d'un incident impliquant un véhicule de police

France : Mort cérébrale d’un jeune d’origine (…)

9 septembre 2023